Des ONG environnementales lancent un nouveau plan européen de sauvetage de l’océan à l’horizon 2030.

Aujourd'hui, 102 organisations environnementales (1), menées par Seas At Risk, BirdLife Europe, ClientEarth, Oceana, Surfrider Foundation Europe et WWF publient leur Blue Manifesto (2). Ce plan de sauvetage comporte des actions concrètes aux échéances bien précises pour mettre fin à la dégradation et à la pollution de l’océan et des zones côtières.

Ces changements devront avoir lieu en mer, mais aussi sur la terre ferme. Les ONG demandent: 

-       Une protection forte ou complète d’au moins 30% de l’océan d'ici à 2030;

-       Une transition complète vers la pêche sélective;

-       Un océan sans pollution;

-      Une organisation des activités humaines qui permette la restauration des écosystèmes marins.

Les écosystèmes marins du monde entier sont dans un état désastreux, comme le soulignent les derniers rapports du Groupe intergouvernemental des Nations Unies sur l’Evolution du Climat (GIEC) et de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique des Nations Unies sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) (3). Il est indispensable d’agir vite et l'Europe peut jouer un rôle de premier plan face à ce défi. Les recommandations présentées dans le Blue Manifesto mettront l'Europe sur la bonne voie pour protéger et restaurer l'océan, qui est de plus en plus menacé et dont dépend pourtant notre vie sur Terre (4). 

Avec son Green Deal européen (5), la Commission européenne s'est engagée à mettre en œuvre de véritables stratégies climatiques et de biodiversité qui orienteront les investissements et la législation vers un avenir résilient au changement climatique et écologiquement diversifié. Avec le Blue Manifesto, les ONG appellent la Commission européenne à placer l’océan au cœur de ces stratégies.

 Monica Verbeek, directrice exécutive de Seas At Risk : « L'océan couvre 70% de la surface de la Terre, il atténue le changement climatique et fournit de l'oxygène - c'est la ligne de vie de la planète. Pour remplir ses fonctions vitales, l'océan doit être en bonne santé et riche en biodiversité. Nous appelons les dirigeants politiques de l'UE à placer l'océan au cœur de leur agenda politique et à faire d'un océan sain une réalité. Le Blue Manifesto que nous publions aujourd'hui est la réponse de l’océan au Green Deal européen. »

Bruna Campos, responsable principale de la politique maritime chez BirdLife Europe & Asie Centrale : « Sauver les océans, cela signifie sauver à la fois les espèces marines et leurs habitats. Il s'agit de restaurer activement nos fonds marins et de mettre fin aux pratiques de pêche destructrices qui ont lieu actuellement. Il est incompréhensible que les navires de pêche soient encore autorisés à capturer des dauphins, des oiseaux de mer et des tortues de mer. Nous avons besoin d'un changement transformateur pour sauver nos océans dans les dix prochaines années. L’environnement marin est menacé parce que nous ne nous engageons pas assez pour mettre fin à un status quo que nous ne pouvons plus nous permettre. »

Flaminia Tacconi, avocate spécialisée en droit européen de la pêche chez ClientEarth : « Les lois sur la pêche durable, avec leurs objectifs environnementaux ambitieux, devront être mises en œuvre et appliquées si nous voulons des océans sains d'ici à 2030. Nous devons également promouvoir une forte culture de conformité par le biais de décisions transparentes, fiables et responsables dans l'UE.»

Pascale Moehrle, directrice exécutive d'Oceana Europe : « Le territoire marin de l'UE est plus vaste que sa surface terrestre et, en tant que puissance économique mondiale, c’est à elle de donner l'exemple. Les mers de l'UE sont intensément exploitées et doivent être restaurées rapidement pour revenir à l’abondance d’autrefois. L'UE doit agir de toute urgence pour garantir la durabilité de toutes les activités de pêche. C’est aux décideurs de l'UE d'agir. Avec des océans pleins de vie, nos écosystèmes mondiaux seront plus sains. »

Antidia Citores, porte-parole de Surfrider Foundation Europe : « Les activités humaines, qu’elles aient lieu sur terre et en mer, ont un impact grave sur l'océan. Cette pollution, à la fois visible et invisible, provient des plastiques, des polluants, des produits chimiques, mais aussi du bruit sous-marin ou des rejets d’hydrocarbures en mer. Tous ces impacts affectent la résilience de l'océan mais aussi la santé et le bien-être de millions de citoyens. L'UE doit prendre des mesures concrètes pour un océan propre, sain et sans pollution. »

Samantha Burgess, Chef d'équipe Plaidoyer Océan, Bureau de Politique européenne du WWF : « Des mesures urgentes doivent être prises pour assurer la résilience de notre océan face à l'urgence climatique, à commencer par la restauration de la biodiversité marine. Un réseau d'aires marines protégées couvrant au moins 30% de l'océan, assorti de budgets et de plans de gestion à long terme, ainsi qu'une planification durable pour les 70% restants, soutiendront des écosystèmes marins prospères. L'UE doit garantir une mise en œuvre efficace de sa politique pour concrétiser cette vision. »

Les principales ONG environnementales invitent les citoyens, les institutions et les parties prenantes à participer aux activités gratuites organisées pendant la «Semaine de l'océan» du 3 au 9 février 2020 (6), et échanger leurs expériences et leurs idées pour sauver nos océans et nos zones côtières. 

FIN

Contact

Sara Tironi, Chargée de communication chez Seas At Risk This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it., 0032 (0) 483457483

Notes

(1)

Liste des organisations signataires du Blue Manifesto: 

A Rocha (International Marine and Coastal Conservation Programme); Animal latitude; APECE - Portuguese Association for the Study and Conservation of Elasmobranchs; Archipelagos Institute of Marine Conservation; ASOC - Antarctic and Southern Ocean Coalition; Asociacion plataforma"El Chorlitejo"; BIOM association; BirdLfie Sverige; BirdLife Cyprus; Birdlife Europe and Central Asia; BirdLife Malta; BirdLife Suomi; Birdwatch Ireland; Bloom; Brot für die Welt; BUND - Bund für Umwelt und Naturschutz Deutschland; By the Ocean We Unite; Climate Action Network Europe; CCB - Coalition Clean Baltic; CFFA-CAPE; ClientEarth; Compassion in World Farming; Cork Env Forum; Cork nature network;  Deep Sea Conservation Coalition; Deep wave; DEPANA; DN - Danmarks Naturfredningsforening; DSM - Deutsche Stiftung Meeresschutz; ; DUH - Deutsche Umwelthilfe; Ecologistas En Accion; Ecos; EEB - European Environmental Bureau; ENT Foundation; Environmental Justice Foundation; FANC - Finnish Association for Nature Conservation; France Nature Environnement; Friends of the Black Sea; Friends of the Earth Europe; Fundajia Aquarium; Geota; Good fish foundation; Greenpeace; HOS - Hellenic Ornithological Society; IFAW - International Fund for Animal Welfare Europe; INCA - Iceland Nature Conservation Association; International Programme on the State of the Ocean; Irish Sea Sanctuary; Irish Wildlife Trust; Legambiante; Living Sea; LOB - Latvian Ornithological Society; LOD - Lithuanian Ornithological Society; LPN - Liga para a Protecção da Natureza; LPO - Ligue pour la Protection des Oiseaux; MARE Foundation; Mare Nostrum; Marevivo; MCS - Marine Conservation Society; MedReact; MedSOS; MEER; MIO-ECSDE -  Mediterranean Information Office for Environment, Culture and Sustainable Development; Mundus Maris; NABU - Nature and Biodiversity Conservation Union; Natuurpunt; New Economics Foundation; Ocean and Climate Platform; Oceana; OceanCare; Oceanografica; OMA - Observatório do Mar dos Açores; Otop - Ogólnopolskie Towarzystwo Ochrony Ptaków; Our Fish; PongPesca; Poseidonia green project; Project Aware; Prowildlife; Quercus; ReefCheck; Rethink Plastic Alliance; Retorna; RSPB - Royal Society for the Protection of Birds; SAR - Seas At Risk; Sciaena; SDN - Stichting de Nordzee; Sea First; SEO - Sociedad Española de Ornitología; Slowfood Germany; SMILO - Small Islands Organisation; SPEA - Sociedade Portuguesa para o Estudo das Aves; SSNC - Swedish Society for Nature Conservation; Sunce; Surfrider Foundation Europe; SWAN - Sustainable Water Network; T&E - Transport and Environment; TNC - The Nature Conservancy; Tour des deux Amériques solidaire en voilier; Under the pole; WDC - Whale and Dolphin Conservation; WWF; Zero Waste Europe.

(2)

Le ‘Blue Manifesto’ est disponible [en anglais] ici : https://seas-at-risk.org/24-publications/1020-blue-manifesto-the-roadmap-to-a-healthy-ocean-in-2030.html 

(3)

Le rapport spécial sur l'océan et la cryosphère dans un climat en évolution publié par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations Unies analyse l'impact croissant du changement climatique sur l'océan et ses sombres conséquences. https://www.ipcc.ch/2019/09/23/b-roll-ipcc-srocc/

Le rapport d'évaluation mondial sur la biodiversité et les services écosystémiques publié par la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique des Nations Unies sur la biodiversité et les services écosystémiques montre que la biodiversité mondiale décline à un rythme alarmant, soulignant le déclin dangereux de la nature et l'accélération des taux d'extinction des espèces. https://ipbes.net/news/Media-Release-Global-Assessment

(4)

L’océan couvre 70% de la surface de la planète, agit comme un puits de carbone vital, atténue le changement climatique, régule les conditions météorologiques et produit de l’oxygène.

 (5)

Le Green Deal Européen est le programme de la Commission européenne visant à rendre l'Europe climatiquement neutre d'ici 2050. Il propose des actions pour stimuler l'utilisation efficace des ressources en passant à une économie propre et circulaire, arrêter le changement climatique, stopper la perte de biodiversité et réduire la pollution. Il décrit les investissements nécessaires et les outils de financement disponibles et prévoit une transition juste et inclusive.

(6)

Du 3 au 9 février 2020, un groupe d'ONG environnementales lancera « Ocean Week ». Une semaine de débats, d’échange d’expériences et de solutions pour relever le défi du sauvetage de l’océan. Le programme de la semaine de l'océan est disponible sur www.oceanweek.eu

--

Seas At Risk rassemble des ONG environnementales de toute l'Europe pour promouvoir des politiques ambitieuses au niveau européen et international pour la protection et la restauration du milieu marin.

BirdLife Europe and Central Asia est un partenariat de 48 organisations nationales de protection de la nature et des oiseaux. Notre approche unique du local au mondial nous permet de protéger la nature et les personnes efficacement et à long terme. BirdLife Europe et Asie Centrale est l'un des six secrétariats régionaux qui composent BirdLife International. Basé à Bruxelles, il agit en appui du partenariat européen et d'Asie centrale. Il est présent dans 47 pays, dont tous les États membres de l'UE. Avec plus de 4 100 salariés en Europe, deux millions de membres et des dizaines de milliers de bénévoles qualifiés, BirdLife Europe and Asie centrale et ses partenaires nationaux gèrent plus de 6000 sites naturels totalisant 320 000 hectares.

Client Earth est une association qui fait appliquer la loi pour protéger les humains et la planète. Nous sommes des avocats internationaux qui cherchent des solutions pratiques aux plus grands problèmes environnementaux du monde. Nous luttons contre le changement climatique, nous protégeons les océans et la faune, nous renforçons la gouvernance forestière, nous rendons l'énergie plus verte, nous rendons les entreprises plus responsables et faisons pression pour la transparence des gouvernements. Nous pensons que la loi est un outil de changement positif. Depuis nos bureaux de Londres, Bruxelles, Varsovie, Berlin, Madrid et Pékin, nous travaillons sur les lois tout au long de leur parcours, depuis les premières étapes jusqu'à leur mise en œuvre. Et lorsque ces lois sont violées, nous allons devant les tribunaux pour les faire respecter. www.clientearth.org

Oceana est la plus importante organisation de plaidoyer international consacrée exclusivement à la protection des océans. Oceana œuvre à la restauration de l'abondance et de la biodiversité de nos océans à travers des combats politiques, fondés sur une approche scientifique, dans les pays qui contrôlent le tiers des captures de pêche mondiale. Avec plus de 200 victoires contre la surpêche, la destruction des habitats, les pollutions marines et la disparition d'espèces menacées telles que les tortues et les requins, les campagnes d'Oceana produisent des résultats concrets. Restaurer la santé des océans, c'est garantir à près d'un milliard de personnes une alimentation saine de produits de la mer, quotidiennement, et pour toujours. Ensemble, nous pouvons sauver les oceans et aider à nourrir la planète. Pour en savoir plus, visitez www.eu.oceana.org         

Surfrider Foundation Europe est une organisation à but non lucratif dont la mission est de protéger l'océan, le littoral, tous les milieux aquatiques et leurs usagers. Surfrider Europe a été créé en 1990 par un groupe de surfeurs qui souhaitaient préserver leur terrain de jeu. Les bénévoles qui agissent localement sur le terrain sont la richesse et la raison d’être de Surfrider Europe. L’association compte actuellement plus de 13 000 membres et est active dans 12 pays à travers ses 46 antennes bénévoles. Depuis 30 ans, Surfrider Foundation Europe a développé des programmes impactants dans trois domaines spécifiques sur lesquels l’organisation a acquis une expertise reconnue: les déchets aquatiques, la qualité de l'eau et la santé des usagers, l’aménagement du littoral et le changement climatique. Plus d’informations : www.surfrider.eu

WWF est une organisation de conservation indépendante avec plus de 30 millions de membres et un réseau mondial actif dans près de 100 pays. La mission du WWF est de mettre fin à la dégradation de l'environnement naturel de la Terre et de construire un avenir dans lequel les humains vivent en harmonie avec la nature, en protégeant la biodiversité mondiale, en garantissant une utilisation durable des ressources naturelles et en réduisant la pollution et la consommation inutile. Le WWF European Policy Office contribue à la réalisation de la mission mondiale du WWF en influant sur les politiques de l'UE qui ont un impact sur l'environnement européen et mondial.

Share This

Subscribe to our newsletter

* indicates required